Afrique du Sud : la patronne des renseignements victime d’un piratage

0
Ayanda Dlodlo, la patronne des renseignements sud-africains, victime du clonage de son téléphone.

Les téléphones portables de la ministre sud-africaine de la Sécurité d’Etat, en charge des services d’espionnage du gouvenement Cyril Ramaphosa, ont été piratés par des hackers, ont indiqué, jeudi, les proches collaborateurs de la ministre, en évoquant une situation très “inquiétante”.

En effet, la ministre Ayanda Dlodlo et sont adjoint, Zizi Kodwa, se sont rendu compte cette semaine que leurs téléphones avaient été “clonés” en constatant qu’ils avaient envoyé, sans qu’ils les aient composés, “plusieurs étranges messages”,à différents contacts enregistrés et non enregistrés dans leurs portables respectifs. Outre les deux ministres, plusieurs autres membres du cabinet de la ministre ont connu la même mésaventure, a indiqué le chef du cabinet de la ministre Sud africaine. Une situation troublante qui secoue la sécurité nationale du pays.

C’est la première fois qu’un tel piratage a été constaté depuis que Mme Dlodlo a pris ses fonctions en mai 2019 mais “c’est inquiétant”, a poursuivi le porte-parole Mr Scoth . Les services de police Sud africaine ont ouvert une enquête pour tenter d’identifier les auteurs du piratage mais également pour cerner les failles du dispositif. Le clonage du téléphone du ministre aurait un lien avec un cambriolage survenu il y a quelques semaines au siège de l’Agence de sécurité de l’État dans la capitale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here