Secteur des Micro-finances au Mali : Signature d’une convention de prêt à hauteur de 6,5 milliards FCFA entre « Kafo Jiginew » et la Banque Européenne d’Investissement

0

L’Union des caisses mutuelles d’épargnes et de crédit du Mali « Kafo Jiginew » et la Banque européenne d’Investissement ont signé, lundi 24 février 2020, une convention de prêt estimé à 6,5 milliards de FCFA, au siège de l’institution financière. Par cette signature, notamment  plus de 60 000  microcrédits devraient être accordés à des petits exploitants agricoles. Il est prévu le financement de près de 15 000 personnes. Une suite logique de la croissance des activités de microfinance menée à bien par Kafo Jiginew,  grâce au premier financement de la BEI reçu en 2001.

Selon la  ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget, Barry Aoua Sylla “Il convient de reconnaitre que ces micro et petites entreprises de type familial sont de véritables animatrices des activités socio-économique au Mali et peuvent constituer à l’échelle un puissant lévrier de développement et de croissance durable », a-t-elle reconnu. La signature de convention s’est déroulée en présence du chef de coopération de l’Union européenne au Mali, Géza Strammer, le PCA de Kafo Jiginew, Karim dit Karamoko Konaté et d’autres des ministres du gouvernement. Elle a été suivie d’une conférence presse.

Il s’agit d’un montant de 6,5 milliards de F CFA, ce prêt de financement  contribuera à transformer l’accès à financement fournis par Kafo Jiginew, selon la  représentante régionale de la BEI en Afrique de l’ouest. “Kafo Jiginew a gardé depuis longtemps la confiance de ses clients et ils ont aussi gagné et garder notre confiance avec le partenariat que nous renouvelons aujourd’hui”.

Ainsi, la Banque Européenne d’Investissement  procèdera à la mise à la disposition la de caisse d’épargne et de crédit des ressources longues pour accompagner le développement de ses activités de financement. Par cette signature, notamment  plus de 60 000  microcrédits devraient être accordés à des petits exploitants agricoles. Il est prévu le financement de près de 15 000 personnes.

Pour sa part le directeur de CAFO JIGINEW n’a pas manqué de féliciter les partenaires techniques et financiers pour leur sens de responsabilité mais aussi de leur pertinence dans la mise dans la mise en œuvre de cette signature de convention. Et de dire ceci : « Cela mérite d’être salué tant nous savons  à quel point le défi est grand pour les micro-finances d’accéder à des financements de qualité pour financer la croissance inclusive et durable. Ce financement est consenti à 6 %. La durée est de sept ans dont deux années de différés », a-t-il témoigné

Dans son intervention le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget, Barry Aoua Sylla a affirmé  que « la pertinence de cette convention et son opportunité réside dans sa contribution à promouvoir les activités génératrices de revenus à travers des crédits consentis aux micro, petites et moyennes entreprises individuelles, collectives formelles voire non formelles »

Notons que le contrat sera engagé dans le soutien des financements, les investissements économiquement rentables, celles qui sont créatifs de valeur ajoutée et d’emplois dans les secteurs qui ont difficilement accès aux crédits bancaires en milieu rural. Il s’agit essentiellement des micros, petites et moyennes entreprises en milieu semi urbain et urbain des femmes, jeunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here