Togo : 27,500 milliards FCFA dans les caisses du trésor public

0

La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Togo a obtenu le 17 janvier 2020 auprès des investisseurs opérant sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) 27,500 milliards FCFA (41,250 millions d’euros) à l’issue de son émission de bons assimilables du Trésor (BAT) à 364 jours, a annoncé l’Agence UMOA-Titres basée à Dakar.

Le trésor public togolais qui recherchait 25 milliards FCFA, s’est retrouvé avec 69,134 milliards de FCFA de soumissions globales provenant des investisseurs.

Le taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions se situe ainsi  à 276,54%. Sur le montant proposé par les investisseurs, les responsables du trésor public togolais ont retenu 27,500 milliards FCFA et rejeté les 41,634 milliards FCFA.

 Le taux moyen pondéré s’est établi à 4,95% et le taux d’intérêt marginal à 4,99%. Quant au rendement moyen pondéré, il s’est situé à 5,21%.

Selon l’agence UMOA-Titres, les titres émis par le trésor public togolais sont remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 17 janvier 2021. Les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est d’un million de FCFA.

A l’exception de la Guinée Bissau, tous les pays de l’UEMOA ont participé à l’émission  de BAT avec des montants variables. Le Burkina (18,156 milliards de FCFA), le Sénégal (5,514 milliards de FCFA) et le Bénin (3,330 milliards de FCFA) ont fait les meilleures offres retenues par l’émetteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here