Renaissance Capital choisit le Maroc pour accueillir sa deuxième Conférence Annuelle des Investisseurs en Afrique du Nord à Marrakech

0

Renaissance Capital est séduit par les perspectives de croissance en Egypte et est confiant quant à la dynamique du Maroc, un des pays à l’industrialisation la plus rapide de la région

Renaissance Capital, banque d’affaires leader sur les marchés émergents et les marchés frontières avec des opérations en Afrique, en Russie et dans la région CEI+*, se prépare à organiser sa seconde conférence annuelle des investisseurs en Afrique du Nord les 22 et 23 janvier 2020. Pour la première fois, la banque organise son événement phare pour l’Afrique du Nord à Marrakech, au Maroc.

La conférence 2020 sera axée sur la compétitivité et l’industrialisation des pays de la région MENA. Elle sera lieu de conversations entre responsables de premier plan et accueillera une table ronde intitulée « Accompagner l’industrialisation dans un nouveau paradigme économique »autour de laquelle se réuniront des dirigeants de grandes entreprises régionales.

Pendant ces deux jours, la conférence vise à rassembler les principales entreprises de la région – représentant plus de 10 secteurs différents, de la vente au détail aux soins de santé, en passant par la finance et l’industrie – et à les mettre en relation avec les principaux investisseurs institutionnels mondiaux et locaux de l’île Maurice, Singapour, Afrique du Sud, Suède, Suisse, Émirats Arabes Unis, Royaume-Uni et États-Unis.

Amr Helal, PDG Afrique du Nord de Renaissance Capital, a déclaré : « Nous sommes ravis d’accueillir tout le monde à notre conférence annuelle des investisseurs d’Afrique du Nord au Maroc, qui reste l’un des pays les plus stables de la région sur les plans politique et économique. Nous apprécions particulièrement le fait que le Maroc s’industrialise et nous pensons que l’économie peut croître de 4 à 5 % dans un scénario de base dans les années 2020 et de 5 à 6 % dans un scénario positif, ce qui devrait entraîner une hausse de la cote de crédit. Nous restons également de fervents défenseurs des perspectives de croissance en Egypte, soutenues par une démographie favorable et un vaste programme de réformes en cours qui porte ses fruits. Avec ces facteurs en place, nous pensons que l’économie est bien positionnée pour croître à un rythme de 5-6% ou plus en 2021 et 2022 ».**

Les participants à la conférence auront l’opportunité d’entendre les discours de politiciens, décideurs et chefs d’entreprise parmi les plus éminents de la région, notamment un discours liminaire d’Ahmed Kouchouk, vice-ministre des Finances pour les politiques fiscales et les réformes institutionnelles, Égypte, et un échange entre les deux principaux fonds souverains d’Afrique du Nord, représentés par Obaid Amrane, PDG d’Ithmar Capital, et Ayman Soliman, PDG du Fonds souverain d’Égypte.

Le reste de la conférence sera consacré à environ 200 réunions entre les principales entreprises marocaines et égyptiennes et des investisseurs internationaux de premier plan, dont les actifs sous gestion cumulés excèdent 2,000 milliards de dollars.

*La région de la CEI+ comprend la CEI et d’autres pays de l’ex-URSS

**Toutes les estimations et prévisions sont basées sur la recherche interne de Renaissance Capital

À propos de Renaissance Capital

Renaissance Capital est une banque d’investissement de premier plan dans les marchés émergents et les marchés frontières, offrant un accès à 50 marchés à travers le monde, avec des opérations en Afrique, en Europe centrale et orientale, en Amérique du Nord et en Asie. Fondée en 1995, Renaissance Capital a établi des positions de premier plan dans chacun de ses métiers – marchés des capitaux actions et de la dette, fusions-acquisitions, et autres marchés financiers, y compris les actions et dérivés actions, produits de dette, opérations de change et dérivés de change, matières premières et REPO; ainsi qu’en recherche et courtage. Renaissance Capital dispose de l’une des plus grandes plateformes de distribution et d’exécution en Europe de l’Est, au Moyen-Orient et en Afrique, avec des équipes de vente et trading présentes à Londres, Moscou, New York, Johannesburg, Le Cap, Lagos, Nairobi et Le Caire. Renaissance Capital est détenue par le Groupe ONEXIM. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.rencap.com/eng/.

Renaissance Capital a publié le 24 septembre 2019 ses résultats financiers en normes IFRS pour le 1er semestre 2019 (exercice clos le 30 juin 2019). Au cours de la période, le résultat net est en ligne avec l’année précédente, à 8 millions de dollars. Le résultat opérationnel est stable à 78,5 millions de dollars.

Lors de la remise des prix 2019 du Financial Mail pour la recherche sur les actions africaines, l’équipe locale de Renaissance Capital a été classée quatrième, et chacun des analystes de Renaissance Capital pour l’Afrique du Sud et l’Afrique subsaharienne a été classé parmi les trois premiers.

La firme a été nommée banque d’investissement la plus novatrice des marchés émergents en 2018 par The Banker’s Investment Banking Awards. Le prix 2018 du magazine Global Finance a décerné à Renaissance Capital le titre de meilleure banque sur les marchés frontières.

Global Capital a nommé Renaissance Capital n°1 dans la catégorie Banque locale la plus impressionnante pour les obligations de la Communauté Economique Européenne(CEE) en 2018. En outre, Renaissance Capital a été nommée meilleure banque d’investissement en Russie en 2018 dans le cadre des Euromoney Awards for Excellence 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here