Banques : Hausse de 5,786 milliards de FCFA du résultat net d’Ecobank Côte d’Ivoire au troisième trimestre 2019

0

Le résultat net après impôts d’Ecobank Côte d’Ivoire, filiale du groupe bancaire panafricain du même nom, a connu une forte hausse de 5,786 milliards de FCFA à l’issue du troisième trimestre 2019 comparé à la même période de 2018, ont annoncé les dirigeants de cette banque basée à Abidjan.

Ce résultat s’est établi à 17,986 milliards de FCFA au 30 septembre 2018 contre  12,200 milliards de FCFA au 30 septembre 2018, soit une progression de 47% en valeur relative.

Ecobank Côte d’Ivoire a eu à collecter auprès de sa clientèle des dépôts de 801 milliards de FCFA en septembre 2019 contre 901 milliards de FCFA à la fin du troisième trimestre 2018, soit une baisse de 11%.  En parallèle, les crédits nets qu’elle a accordés à cette clientèle affichent une hausse de 8% à 659,304 milliards de FCFA contre 608,855 milliards de FCFA au troisième trimestre 2018. Durant la période  sous revue, les provisions sur créances en souffrance ont connu une forte progression de 45%. Ce qui fait dire aux dirigeants de la banque que ce niveau est « le corollaire de la stricte application du dispositif prudentiel et des efforts constants d’assainissements du portefeuille ». Quant au portefeuille titres de placement, il a crû de 14% pour atteindre 551 milliards de FCFA au 30 septembre 2019 contre 481 milliards de FCFA en septembre 2018.

Le produit net bancaire (PNB) est en léger retrait de 0,5% à 60,609 milliards de FCFA contre 60,886 milliards de  FCFA au 30 septembre 2018. Cette situation est occasionnée par la baisse de 9% des produits hors intérêts (commissions nettes) qui se sont affichés  à 16,954 milliards de FCFA contre 18,610 milliards de FCFA en septembre 2018. Les dirigeants d’Ecobank Côte d’Ivoire  expliquent ce repli par le resserrement des marges sur les transactions en devise avec la clientèle.

En revanche, la marge nette d’intérêts est ressortie à 43,652 milliards de FCFA contre 42,276 milliards de FCFA au troisième trimestre 2018, soit une hausse de 3% du fait de la performance enregistrée sur les revenus générés par les crédits à la clientèle et le portefeuille de titres.

Au septembre 2019, Ecobank Côte d’Ivoire a réduit de 2% ses charges d’exploitation qui passent de 34,082 milliards de FCFA au troisième trimestre 2018 à 33,342 milliards de FCFA un an plus tard.

Le résultat brut d’exploitation est en légère hausse de 2% à 27,264 milliards de FCFA contre 26,804 milliards de FCFA au 30 septembre 2019.

La banque a fortement réduit de 41% son coût net du risque qui est ainsi passé de 10,538 milliards de FCFA au troisième trimestre 2018 à 6,268 milliards de FCFA à la même période de 2019.

De son côté, le résultat d’exploitation a enregistré une hausse de 29% à 20,996 milliards de FCFA contre 16,266 milliards de FCFA en septembre 2018.

Les capitaux propres de la banque sont apparus en hausse de 8,582 milliards, s’établissant à 112,705 milliards de FCFA contre 104,123 milliards de FCFA au troisième trimestre 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here