Kenya : les transactions d’argent mobile enregistrent une hausse de 50% en glissement trimestriel

0

Les transactions financières via le mobile money au Kenya ont atteint 2,1 milliards de shillings (20,2 millions  de dollars) au cours des trois derniers mois, soit une hausse de 50 % par rapport aux 1,4 milliard de shillings (13,5 millions de dollars ) enregistrés l’année écoulée.

Dans  le  communiqué  du vendredi 27 septembre, l’Autorité des Communications du Kenya, a révélé que  « 80% des transactions ont été effectuées sur M-Pesa, plateforme gérée par le plus grand opérateur de téléphonie mobile du Kenya, Safaricom, détenue à 35% par Vodacom, une société sud-africaine ».

Si l’on se fie aux statistiques de l’agence, la part de marché de Safaricom était passée de 65,4% un an auparavant à 63,5% en trois mois.

La société, souligne-t-elle, comptait  33,1 millions d’abonnés à la fin du mois de juin, contre 29,7 millions en juin 2018.

Le régulateur a également   informé  que la part de marché d’Ateltel, le plus proche concurrent de Safaricom, était de 24,6% au cours du trimestre, contre 21,4%  précédemment.

Le nombre de cartes SIM actives au Kenya, s’élevait à 52,2 millions fin juin, contre 45,5 millions un an auparavant, a-t-il révélé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here