Moody’s Investors Service a décidé de faire passer les perspectives du gouvernement éthiopien de stable à négatif, tout en confirmant la note B1 accordée au pays. Dans un communiqué publié le 20 septembre, Moody’s indique que sa décision reflète les risques croissants pesant sur les positions budgétaire et extérieure de l’Éthiopie. Selon l’agence, l’Éthiopie fait face à une montée des risques fiscaux et externes liés à la baisse des recettes des administrations publiques et à une hausse de la dette extérieure des entreprises d’État et des coûts des services associés ces dernières années, tandis que les réserves sont restées très


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis