Le G5 Sahel diligente une étude sur le financement des secteurs de la sécurité et du développement

1

Les Etats membres du G5 Sahel fournissent des efforts considérables pour riposter à la crise sécuritaire que traverse la région.

Cependant, la dimension financière de leur mobilisation est méconnue.

Afin de remédier à cet état de fait, le Conseil des Ministres du G5 Sahel (3 février 2019) a demandé au Secrétariat Permanent de « diligenter une étude sur les dépenses de sécurité et leurs effets d’éviction sur le financement des investissements notamment au niveau des secteurs sociaux ».

En effet, la prospérité de la région requiert d’équilibrer les financements alloués à la sécurité et au développement.

Elle implique également de recourir à une expertise sahélienne, en mesure de comprendre les enjeux existant au-delà des statistiques.

Il importe en effet de disposer de recommandations ancrées dans la connaissance pratique des politiques publiques de la région.

Pour ce faire, le G5 Sahel a retenu la Chaire Sahel de la Fondation pour les Etudes et Recherches sur le Développement International (FERDI) basée à Ouagadougou.

L’étude est prévue pour 10 mois et combinera méthodologie rigoureuse, approche en réseau et proposition de solutions aux praticiens des politiques publiques pour répondre aux attentes des populations.

Les pays du G5 Sahel ont urgemment besoin d’idées et de pratiques qui soient pertinentes, cohérentes et efficaces.

Une fois munis des données concernant le financement alloué aux secteurs de la sécurité et du développement, les décideurs et les acteurs de l’espace G5 Sahel pourront effectuer les arbitrages en vue de l’allocation optimale des ressources disponibles.

Ces éléments nourriront également le dialogue avec les institutions financières internationales et les investisseurs.

Le G5 Sahel est une organisation créée en 2014 par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad couvrant une superficie de 5 millions de kilomètres carrés où vivent près de 80 millions d’habitants. Son mandat porte sur les domaines de la sécurité et du développement. Le Produit Intérieur Brut (PIB) cumulé des États membres est proche de 53 milliards de dollars américains (CNUCED, 2018).

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here