Algérie : le gouvernement prévoit une baisse des dépenses et des recettes en 2020

0
Mohamed Loukal, ministre des Finances de l'Algérie

En Algérie, l’avant-projet de Loi de finances au titre de l’année 2020 prévoit une baisse des dépenses et des recettes selon un communiqué publié par le gouvernement à l’issue d’un conseil.

« Les dépenses publiques connaîtront en 2020 une baisse de 9,2 %, due à la baisse des dépenses de fonctionnement (près de -1,2 %) et des dépenses d’équipement (-20,1 %)», a indiqué le ministre des Finances, Mohamed Loukal. Les recettes publiques vont également baisser de 8,3 % notamment en raison de la fiscalité pétrolière qui atteindra 2.200,3 milliards de dinars en 2020, malgré une hausse prévue de 5,3% de la fiscalité ordinaire, d’après la même source.

Pour le gouvernement, cet avant-projet de Loi de finances repose sur des « perspectives prudentes des recettes de fiscalité pétrolière » à la lumière de la conjoncture marquée par l’instabilité des marchés des hydrocarbures, avec une « une croissance économique relative et une grande rationalisation des importations des biens et  services avec un taux d’inflation maîtrisé ».

En 2018, la croissance économique de l’Algérie a atteint 1,5% en 2018 en volume, contre une prévision de 4% inscrite dans la loi de finances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here