Forte demande sur la cyberassurance (Moody’s)

0
Selon une étude du cabinet Accenture, le coût des cyberattaques dans le monde a bondi de près d'un tiers en 2018.

Les revenus des assureurs issus de la cyberassurance ont rapidement augmenté ces dernières années, parallèlement à la demande d’entreprises privées et publiques, souligne Moody’s dans un rapport publié le 25 juillet. « L’intensification des cyberattaques et des coûts qui y sont associés, l’attention accrue des conseils d’administration et des gestionnaires de risques, ainsi que la réglementation récente, stimulent la demande et le nombre croissant d’assureurs proposant des cyberassurances », estime l’agence de notation.

Selon les données financières réglementaires américaines, les cyber-primes directes souscrites ont atteint 2 milliards de dollars en 2018, soit un taux de croissance annuel cumulatif de 26% depuis 2015. Mais, malgré sa croissance rapide, la cyberassurance ne représente toujours que moins de 1% du chiffre d’affaires total des primes aux États-Unis, toujours dominées par l’assurance automobile et habitation individuelle, ainsi que par l’assurance commerciale standard et spécialisée.

Plus de 40 groupes d’assurance américains souscrivent à la cyberassurance en tant que couverture autonome, mais le marché reste concentré entre les plus grands assureurs commerciaux, les deux premiers (Chubb Limited et AXA SA) représentant près de 30% du marché américain).

Par ailleurs, dix cyberassureurs représentent collectivement plus des deux tiers du marché. Pour la plupart de ces assureurs, les primes sur la cyberassurance représentent moins de 2% des primes directes souscrites aux États-Unis. Les principaux auteurs de la cyberassurance mondiale sont Chubb, AIG, Allianz, AXA, Zurich et plusieurs syndicats du Lloyd’s.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here