Février 2018. Les présidents Macky Sall du Sénégal et Mohamed Abdel Aziz de Mauritanie entérinant l'accord gazier avec BP devant changer durablement le profil macroéconomique des deux pays.
L’agence S&P a revu la note du Sénégal le 7 juin 2019 et la maintient à B sur une perspective positive B+/Positive/B ). « La stabilité politique devrait soutenir la forte croissance économique », indique l’agence new-yorkaise qui estime que  » Le Sénégal est l’une des démocraties les plus stables en Afrique ». S&P prévoit que la croissance du PIB réel du pays ouest-africain avoisinera en moyenne 6,9 % en 2019-2021 et qu’elle s’accélérera avec la production d’hydrocarbures à partir de 2022. Toutefois, reconnaît l’agence, « la faiblesse persistante des investissements directs étrangers (IDE) en pourcentage du PIB met en évidence l’existence de goulots


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis