Burkina Faso : la Banque mondiale décaisse a nouveau pour renforcer les filets sociaux

0
Le représentant résident de la Banque Mondiale Cheick Kanté et le ministre burkinabè des finances Lassané Kaboré. lors de la signature des accords de financements.

La Banque mondiale va alloué un financement de 50 milliards de F CFA (86 millions de dollars) au Burkina Faso pour le profit du projet filets sociaux.
L’accord de financement a été signé ce mercredi 19 juin 2019 par le ministre de l’Economie, des finances et du développement, Lassané Kaboré et le représentant résident de la banque mondiale, Cheick Kanté.


Ce nouvel accord est relatif au deuxième financement additionnel du projet filets sociaux dont l’objectif de développement est « d’accroitre l’accès des ménages pauvres et vulnérables aux filets sociaux au Burkina Faso ».


« Ce financement est la contribution de la banque mondiale à la mise en œuvre de la vision du gouvernement d’étendre d’une part les actions du projet filets sociaux à l’ensemble du pays, et d’autre part, d’adresser une réponse appropriée aux besoins des réfugiés et des communautés hôtes » a déclaré le représentant résidant de la Banque mondiale.
Ce nouveau financement profitera directement à 135 000 bénéficiaires et près de 690 000 bénéficiaires indirects. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here