En Algérie, une dizaine d’entreprises privées ont déposé, au titre de l’année 2019, des lettres d’intention pour une entrée en Bourse. L’information a été donnée par le président de la Commission de surveillance en opérations de Bourse (COSOB), Abdelhakim Berrah, qui estime que la place financière suscite désormais un engouement auprès des PME. Dans un entretien accordé à l’agence de presse publique, M. Berrah souligne qu’il s’agit d’une grande entreprise, Almagspécialisée dans la production de la margarine et ses dérivés. A elle s’ajoutent neuf PME dont la société S-five qui opère dans le traitement des eaux usées, Nopal Algérie active dans les cosmétiques, UFMATP qui exerce dans le matériel de travaux publics, ALG présente dans l’agroalimentaire et la vinaigrerie Casbah. Les dossiers de quatre autres sociétés sont encore au stade de maturation, indique-t-on. Le président


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis