Scandale riz avarié en Côte d’Ivoire: carton rouge pour Olam

0

Le ministre ivoirien du Commerce, de l’Industrie et de la promotion des Pme, Souleymane Diarrassouba, n’a pas tardé à réagir suite à la découverte d’une cargaison de 18 000 tonnes de riz avarié provenant de Myanmar . Des sanctions ”administratives” ont été prononcées le 26 avril 2029 à l’encontre des opérateurs Olam international limited et Alimentation Toumodi Sarl.

Il est en effet interdit à Olam d’exporter du riz à destination de la Côte d’Ivoire pour une durée de 12 mois. À l’acheteur du riz dit avarié, Alimentation Toumodi Sarl, il a été infligé la même sanction : interdiction d’importer du riz en Côte d’Ivoire pour une durée de 12 mois.

D’autres mesures sont attendues. Le communiqué du ministère souligne que les sanctions administratives prononcées l’ont été en attendant la fin des enquêtes en cours, qui devraient faire toute la lumière sur cette affaire de riz dit avarié qui a été débarqué au Port autonome d’Abidjan (Paa).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here