Le FMI va décaisser 185 millions USD au Ghana

0


Le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé, le 20 mars 2019, les septième et huitième réexamens au titre de l’accord bénéficiant du programme de la facilité de crédit élargie (FEC) au Ghana. Et approuver le versement de la dernière tranche d’environ 185,2 millions USD au pays.

Cette enveloppe représente une partie de l’accord d’environ 925,9 millions USD approuvé le 3 avril 2015 entre les deux pays. Il vise notamment à rétablir la viabilité de la dette et la stabilité macroéconomique du pays afin de favoriser le retour à une croissance élevée et la création d’emplois, tout en protégeant les dépenses sociales. Il a été prolongé pour une année supplémentaire le 30 août 2017 et doit prendre fin le 2 avril 2019.

Selon le FMI, les autorités ghanéennes ont réalisé des gains macroéconomiques importants au cours du programme avec une croissance en hausse, une inflation à un chiffre, un assainissement des finances publiques et un assainissement du secteur bancaire. Et prévoit qu’un ajustement macroéconomique continu devrait sous-tendre ces améliorations à l’approche des élections de 2020.

Toutefois, l’institution suggère que la politique monétaire reste vigilante pour se prémunir contre les risques à la hausse pesant sur l’inflation, liés également à l’évolution des taux de change. Par ailleurs, a-t-elle ajouté, la reconstruction des réserves de réserve internationales, notamment par le biais d’une gestion prudente des liquidités en devises, est essentielle pour renforcer la résilience aux chocs externes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here