Tout savoir sur le vol Ethiopian qui s’est écrasé dimanche 10 mars

0
Aussitôt après l'accident tragique, le ministre des Transports du Kenya, James Macharia et le directeur général de l'Autorité Aéroportuaire du Kenya (KAA), Jonny Andersen, ont tenu une conférence de presse ce 10 mars 2019.

Les 149 passagers et huit membres d’équipage seraient du vol d’Ethiopian Airlines, ET302 , qui assurait, dimanche 10 mars, la liaison Addis-Abeba- Nairobi au Kenya, sont tous morts. Il y avait 33 nationalités à bord.

En tout, 32 Kenyans, 18 Canadiens, 9 Ethiopiens, 8 Chinois, 8 Italiens, 8 Americains, 7 Frençais, 7 Britanniques, 6 Egyptiens, 5 Hollandais, 4 fonctionnaire des Nations Unies ( passports ONU), 4 Indiens, 3 Russes, 2 Morocains, 2 Israeliens, 1 Belge, 1 Ugandais, 1 Yemenite, 1 Sudanais, 1 Togolais, 1 Mozambicain et 1 Norvégien faisaient partie de ce vol qui s’est écrasé à 08H44 heure locale (05H44 GMT), soit 6 minutes après le décollage de l’aéroport d’Addis Abeba. La cause de l’accident n’est pas encore claire.

Le constructeur aéronautique, Boieng, qui a conçu l’avion, a déclaré dans un tweet qu’il “surveillait de près la situation”. Son avion 737 Max-8 est relativement nouveau dans le ciel depuis son lancement en 2016. Il a été ajouté à la flotte d’Ethiopian Airlines en juillet 2018.

Sur Twitter, le premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, a adressé ses condoléances aux familles. ”Le bureau du premier ministre, au nom du gouvernement et du peuple éthiopien, exprime ses plus profondes condoléances à ceux qui ont perdu ce matin des êtres chers lors du vol d’un Boeing 737 de Ethiopian Airlines à destination de Nairobi”, fait-il savoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here