Afreximbank lance un Fonds d’investissement pour soutenir les exportations

0

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) annonce le lancement de son nouveau Fonds pour le développement des exportations en Afrique (Feda).

Le Fonds, dont la mission est d’appuyer la mobilisation de fonds commerciaux en Afrique pour mobiliser les investissements directs étrangers (IDE) sur le continent, sera doté d’un budget initial de 100 millions USD et aura son siège à Maurice. Sa direction est confiée au Kényan, le banquier Philip Kamau.

Une réunion de pré-constitution du conseil d’administration du FEDA s’est d’ailleurs tenue le dimanche 3 février au Caire, en présence de Bénédict Oramah, président d’Afreximbank, Jean-Louis Ekra, ancien président d’Afreximbank, Vishwanathan Shanker, PDG du fonds de capital-investissement Gateway Partners, et Sidi Ould Tah, directeur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique, tous membres du nouveau Conseil d’administration du nouveau Fonds.

Dans les détails, le Feda « fournira des capitaux d’amorçage aux entreprises des secteurs clés d’Afreximbank, notamment l’agroalimentaire, la fabrication, la consommation et la vente au détail, les services financiers, la technologie, les voyages et le tourisme, les transports et la logistique et le secteur industriel » selon un communiqué d’Afreximbank.

Pour Bénédict Oramah, « l’objectif à long terme du Feda est la fourniture de fonds propres et de services financiers, non financiers et de soutien connexes aux opérateurs des secteurs négociables et de soutien en Afrique, en mettant l’accent sur les activités qui soutiennent le commerce intra-africain et les exportations à valeur ajoutée ».

Le Feda devrait débuter ses activités d’investissement en 2019, avec l’objectif d’investir 10 millions USD au cours de l’année, et par la même occasion lever 450 millions USD d’IED.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here