Au Niger, Coris Bank s’annonce avec une succursale

0
Idrissa Nassa, PDG du groupe Coris

Au Niger, Coris Bank va ouvrir une succursale doté d’un capital de 32 milliards de FCFA selon une annonce légale faite par l’institution.

La banque avait obtenu en octobre 2018, un agrément délivré auprès de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) à cet effet. L’acte de dépôt des statuts de la société avait été déposé, lui, depuis le 6 août de la même année au greffe du Tribunal de commerce de Niamey.

En rappel, le groupe avait déjà fait ses premiers pas sur le marché nigérien en 2010 avant de se retirer « pour différentes raisons », selon son président-directeur général, Idrissa Nassa. Coris Bank avait notamment repris les parts détenues par BNP Paribas dans le capital de la BIA-Niger.

“Compléter notre dispositif”

« Notre ambition est de couvrir toute la zone UEMOA. Il était donc nécessaire pour nous d’y retourner parce que ce pays présente un fort potentiel d’activités économiques au sein de notre zone. (…) La plupart des clients de nos pays d’implantation actuelle ont des échanges avec le Niger », explique M. Nassa dans un entretien publié sur le site web de la banque.

Et d’ajouter que c’est la « raison pour laquelle il était important de compléter notre dispositif avec ce maillon afin que l’opérateur économique qui est au Niger, et est client de Coris Bank International puisse être accompagné au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Togo et au Sénégal, dans les mêmes conditions de qualité de services. Cela contribuera davantage à faciliter les échanges intra-UEMOA et à offrir de nouvelles opportunités de développement aux activités de nos clients ».

Hausse des indicateurs

Coris Bank International a affiché un PNB de 41,3 milliards de FCFA, en hausse de 21% entre le 30 septembre 2017 et le 30 septembre 2018. Le résultat avant impôt s’est élevé à 21,6 milliards de Franc CFA, en hausse de 15%, et résultat net est ressorti à 19 milliards de FCFA, en augmentation de 13%.

Le groupe basé à Ouagadougou totalise un bilan de 1 139 milliards de FCFA au terme du troisième trimestre 2018, en augmentation de 14% en glissement annuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here