L’association Bridge Côte d’Ivoire Malaysia à la conquête des investisseurs malaisiens

0
Son Excellence Harris Alwi recevant Dr René-François Monckeh, Président de Bridge à l'Ambassade de la Malaisie à Conakry, en Guinée.

L’association Bridge Côte d’Ivoire Malaysia qui a pour ambition de rapprocher Abidjan et Kuala Lumpur avance à grands pas dans sa vision. Une première mission d’hommes d’affaires malaisiens à Abidjan est en vue dans le courant de l’année.

Dr René-François Monckeh, le président de Bridge Côte d’Ivoire Malaysia, a effectué du 19 au 21 décembre une visite de travail à Conakry, à l’ambassade de la Malaisie en Guinée, afin d’échanger sur les projets portés par l’association.  

Lors de l’audience accordée le 20 décembre par Harris Alwi, le chargé d’affaires de la Malaisie en Guinée, le président de Bridge Côte d’Ivoire Malaysia a une fois de plus réaffirmé l’ambition de son association de s’inspirer du success story de la Malaisie pour en faire un modèle pour la Côte d’Ivoire. 

Il a notamment abordé au cours de la rencontre le programme d’activité de l’association qui prévoit organiser cette année une mission d’hommes d’affaires ivoiriens en Malaisie et une autre d’investisseurs malaisiens à Abidjan afin d’impulser une dynamique de coopération par les échanges économiques.

La Côte d’Ivoire est en effet une terre d’opportunités ouvertes aux investisseurs et l’expertise et le savoir-faire y seront les bienvenus, a fait remarquer François Monckeh. Aussi, dans cette optique, l’association conduira-t-elle une visite de prospection dès ce mois de janvier en Malaisie.

Se félicitant de la création de la création de Bridge Côte d’Ivoire Malaysia, Harris Alwi a fait part de sa volonté de la soutenir afin qu’elle atteigne ses objectifs et qu’elle contribue au renforcement de la coopération entre les deux pays.

Le diplomate malaisien (à droite) s’est dit prêt à soutenir l’association pour atteindre ses objectifs.

Un échange de présents et une remise de visa au président de Bridge Côte d’Ivoire Malaysia dans le cadre de sa prochaine mission à Kuala Lumpur pour présenter l’association aux officiels, ont mis fin à la rencontre.

C’est au cours d’un voyage d’affaires en Malaisie au milieu des années 2000 où il a été fortement impressionné par la qualité des infrastructures et le niveau de développement de “Tigre” asiatique que l’économiste René-François Monckeh a mûri l’idée d’établir un pont entre Abidjan et Kuala Lumpur.

Naguère pays pauvre, la Malaisie est aujourd’hui une économie développée et prospère dont le « parcours et l’expérience fascinants devraient également, soutient-il, inspirer un pays en quête d’émergence comme la Côte d’Ivoire ».

Créée en décembre 2016 à Abidjan, Bridge Côte Ivoire Malaysia s’est donc donnée pour mission de renforcer la coopération économique, commerciale et culturelle entre la Côte d’Ivoire et la Malaisie, un pays aux performances économiques et industrielles exceptionnelles.

Il faut rappeler que c’est la deuxième fois que le président de Bridge Côte d’Ivoire Malaysia rencontre un officiel malaisien à Conakry. La première fois, le 9 mai 2017, il a été reçu par le chargé d’affaires Nik Muhammad Nasyron Syah Bin Nik Daud auquel a succédé l’actuel diplomate malaisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here