Gabon : Comilog veut augmenter sa production de 30% à l’horizon 2022

0
Multinationale gabonaise basée à Moanda (ville située dans la province du Haut-Ogooué, à environ 45 km de Franceville), Comilog est une filiale du groupe métallurgique français Eramet, et active depuis plus de 50 ans. C’est le deuxième producteur mondial de manganèse à haute teneur, avec 15% du marché mondial.

Par Cédric T.

Nommé le 5 décembre 2018 administrateur directeur général de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), Léod-Paul Batolo a été officiellement présenté au ministre des Mines, Christian Magnagna, mardi 18 décembre. Occasion pour lui de décliner les ambitions de la société.

« La Comilog travaille sur un projet devant arriver à terme, en fin d’année 2022, à l’augmentation de la production de plus de 30%. Ce qui permettra de positionner la Comilog dans le maintien de ses parts de marché, et de continuer sa quête vers le leadership dans ce milieu industriel », a-t-il déclaré à la presse.

Multinationale gabonaise basée à Moanda (ville située dans la province du Haut-Ogooué, à environ 45 km de Franceville), Comilog est une filiale du groupe métallurgique français Eramet, et active depuis plus de 50 ans. C’est le deuxième producteur mondial de manganèse à haute teneur, avec 15% du marché mondial.

 Au terme du premier trimestre, la Compagnie,  à  travers  sa  branche  manganèse,  avait annoncé une production trimestrielle de  minerai  supérieure à 8%  au  premier trimestre  2018 comparativement  à  celle  du  premier  trimestre 2017, et une augmentation de 23% de ventes de  minerai. Le chiffre d’affaires s’est établi à 429 millions d’euros,  contre 418 millions  d’euros sur  une base  comparable à 2017, soit  une  légère hausse de 3%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here