Le FMI approuve le décaissement de 19,5 millions de dollars au Niger

0
Christine Lagarde et Mahamadou Issoufou

Par Valérie K.

Le Fonds monétaire international (FMI) a achevé ce 10 décembre 2018, le troisième examen du programme économique et financier du Niger appuyé dans le cadre de la facilité de crédit élargie (FEC), ce qui permet de décaisser, dans l’immédiat, d’un montant d’environ 19,5 millions de dollars au pays.

« Les résultats globaux du Niger au premier semestre de 2018 dans le cadre du programme appuyé par la FEC ont été satisfaisants, avec des recettes élevées et un déficit budgétaire inférieur aux prévisions. La mise en œuvre du programme de réformes structurelles a également progressé de manière satisfaisante », a commenté Mitsuhiro Furusawa, le directeur général adjoint du FMI dans un communiqué de l’institution.

Approuvé en janvier 2017 pour un montant total d’environ 134,04 millions de dollars à l’appui du plan national de développement économique, l’accord triennal en faveur du Niger vise à consolider la stabilité macroéconomique et à favoriser une croissance élevée et équitable, à augmenter les revenus et à créer des emplois, tout en renforçant les bases d’un développement durable. Mais le FMI, en raison des déficits de financement imprévus dus à la situation sécuritaire, aux difficultés du secteur de l’uranium et aux besoins en matière de sécurité alimentaire, a porté l’accès aux ressources au titre de la FEC à 164 millions de dollars.

Le programme pour 2019, rappelle-t-il, repose sur un projet de budget et un cadre macroéconomique réalistes. « Des mesures visant à mobiliser les recettes intérieures et à améliorer la qualité des dépenses tout en privilégiant les dépenses sociales contribueront à atteindre le critère de convergence de l’UEMOA relatif au déficit budgétaire en 2020. Les autorités sont déterminées à apurer tous les arriérés d’ici la fin de l’année et à éviter l’apparition de nouveaux arriérés en 2019 », a-t-il ajouté.

En rappel, le Niger a voté pour 2019, un budget qui s’élève à 2050,76 milliards de F CFA, soit plus de 3,6 milliards de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here