UBA Ghana atteint le capital minimal exigé par la banque centrale

0

United Bank for Africa (UBA) Ghana Limited, filiale de United Bank for Africa Plc, a officiellement atteint la barre des 400 millions de cédis ghanéen, soit environ 90 millions de dollars US de fonds propres exigés par la Banque du Ghana avant l’échéance du 31 décembre 2018.

« Je suis heureuse d’annoncer qu’à partir de septembre 2018, UBA Ghana a satisfait à l’exigence de capital de 400 millions de cédis ghanéen », a déclaré la directrice générale de la banque, Abiola Bawuah.

Dans un communiqué publié à cet effet, la banque indique que la solide performance de la banque au troisième trimestre a eu une incidence sur sa capacité à satisfaire à la nouvelle exigence de fonds propres de la banque centrale.

Pour rappel, l’année dernière, la Bank of Ghana (BoG) a imposé une nouvelle exigence de fonds propres à toutes les banques pour qu’elles atteignent un minimum de capital de 400 millions de GH ¢ d’ici décembre 2018.

A noter que la banque a de nouveau réalisé un bénéfice avant impôts de 172 millions de cédis ghanéen (34,5 millions de dollars) alors que son bénéfice après impôts se situait à 128 millions de cédis ghanéen (25,6 millions de dollars ), reflétant la solidité de la rentabilité de la banque face à une concurrence accrue

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here