Afrique du Sud : Eskom souhaite l’intervention de l’État pour absorber sa dette

0
dav

Le producteur d’électricité public Eskom propose au gouvernement d’absorber 6,3 milliards d’euros de sa dette dans le but d’équilibrer sa balance financière. Cette somme représente le quart de la dette totale qui a atteint 26,3 milliards d’euros.

En grande difficulté financière, la compagnie continue de tourner grâce à une garantie publique de 22 milliards d’euros, avec des délestages à répétition et une insuffisance des dépenses d’entretien ayant réduit sa capacité à production.

Dans une récente intervention, le ministre des Finances Tito Mboweni avait appelé, pour sa part, Eskom à se financer sur le marché des obligations, plutôt que de dépendre du soutien public étant une option qui risque d’aggraver la situation de la dette publique.

Fondée en 1923, la société publique fournit plus de 90% de l’électricité consommée en Afrique du sud, le pays le plus industrialisé du continent africain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here