Côte d’Ivoire : 270 millions FCFA de la FAO pour lutter contre la peste porcine africaine

0
Signature de l’accord entre Kobenan Adjoumani, le ministre ivoirien en charge des Ressources animales, et le représentant résident de la FAO en Côte d’Ivoire, Germain Dasylva.

La FAO, l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’Agriculture, a accordé ce 5 décembre un financement de 460 000 dollars, environ 270 millions FCFA, à la Côte d’Ivoire dans le cadre d’un programme d’urgence de lutte contre la peste porcine africaine (PPA), une maladie virale hautement contagieuse.

Le programme cible les régions du Poro et du Tchologo dans le nord du pays, deux zones qui avaient été touchées par la PPA il y a un peu plus d’un an, en septembre 2017.  A l’époque, le gouvernement avait procédé à l’abattage d’un peu plus de 31.000 têtes de porc appartenant à 887 élevages. Il permettra de renforcer la lutte contre cette épizootie et prévenir tout risque de propagation vers d’autres régions.

3 000 éleveurs de ces régions bénéficieront de cet appui technique de la FAO afin de relancer une « filière prioritaire » dans la stratégie ivoirienne de l’élevage, a indiqué Kobenan Adjoumani, le ministre ivoirien en charge des Ressources animales.

La peste porcine africaine est une maladie mortelle pour les porcs et qui résiste aux traitements. Et du fait de sa forte contagiosité, la découverte d’un foyer impose la destruction des élevages, un désastre qui peut impacter de vastes régions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here