La Côte d’Ivoire instaure une écotaxe sur les produits électroniques et les pneumatiques importés

0

La Côte d’Ivoire instaure à compter de ce 27 novembre une écotaxe sur ses importations d’équipements électriques et électroniques et pneumatiques neufs ou usagés. Cette taxation est administrée par la multinationale SGS qui va lancer à cet effet un programme dénommé « SGS RENOVO ».

Dans le cadre du mandat confié par le gouvernement, SGS est chargée d’assurer « (…) la collecte de l’écotaxe anticipée au nom de l’Etat de Côte d’Ivoire afin de réaliser un programme d’inspection physique et de vérification dans le pays d’exportation de tout équipement électrique et électronique et de pneumatiques neuf ou usagé pour expédition à compter du 27 novembre 2018 » indique le groupe ce 21 novembre.

A travers son programme, SGS aura la mission d’assurer le contrôle, la gestion et l’élimination des déchets des équipements électriques et électroniques (DEEE) et des pneumatiques dans le pays.

Ainsi, la société, en partenariat avec la SAR (société africaine de recyclage), devra mettre en place une filière de récupération et de recyclage des DEEE et pneus usagés, une filière qui créer « 5 000 emplois verts », avait indiqué le gouvernement ivoirien au terme d’un conseil des ministres le 15 décembre 2017.

SGS annonce en outre la création d’un « Portail exportateur » dédié aux opérateurs économiques afin de faciliter le paiement de l’écotaxe.

Notons que la quantité de DEEE et pneus usagés générés sur le territoire ivoirien est estimée à 90 000 tonnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here