Maroc : clap de fin sur le financement du parc éolien de Midlet

0

Le consortium Nareva – Enel Green Power a annoncé, lundi 5 novembre, le closing financier du premier parc éolien du Projet éolien intégré 850 MW, et le démarrage des travaux de construction qui devront durer deux années.

Selon un communiqué publié à cet effet, une partie substantielle des composantes principales du projet sera fabriquée au Maroc avec le concours de l’équipementier Siemens Gamesa, turbinier exclusif du groupement qui détient conjointement, avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), la société Midelt Wind Farm SA.

L’on annonce, dès la mise en service de la ferme éolienne, que l’électricité générée sera vendue à l’ONEE dans le cadre d’un contrat d’achat et de fourniture d’électricité, sur une durée de 20 ans. Par ailleurs, la production électrique prévisionnelle de ce projet serait équivalente, à terme, à la consommation d’une ville de 500.000 habitants.

Déclarés adjudicataires du Projet à l’issue d’un processus d’appel d’offres international lancé par l’ONEE, Nareva et Enel Green Power indiquent que l’émission d’environ 400.000 tonnes de CO2 par an pourrait être évitée grâce à ce projet dont le parc éolien a nécessité 2,5 milliards de dirhams financé par les apports en capitaux propres des actionnaires et par un financement par emprunt apporté par l’ONEE. Ce dernier sollicite, à cet effet, l’appui de la Banque allemande de développement (KfW), de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et de la Commission européenne.

Il faut noter que le développement des quatre autres sites du projet éolien intégré « se poursuivra selon le calendrier de développement convenu entre les partenaires », selon le consortium. Son investissement se chiffre à près de 12 milliards de dirhams.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici