Wara affirme la note de long terme «tAA» aux obligations senior émises par le FCTC COFINA

0

WARA a affirmé la note de long terme « tAA » aux obligations senior émises par le Fonds Commun de Titrisation de Créances FCTC-COFINA a l’issue de sa première revue semestrielle. La perspective reste stable.

West Africa Rating Agency (WARA) a affirmé, en date du 26 octobre,  la notation de long terme en devise régionale « tAA » des obligations « senior » émises par le FCTC du Groupe COFINA, d’un montant nominal initial de 10 milliards de FCFA. Ces obligations portent une maturité résiduelle de 12 mois. A titre de référence, cette notation de «tAA» se situe deux crans en-dessous de la note maximale permise par l’échelle régionale de l’agence de notation. La perspective reste stable. Le portefeuille sous-jacent s’est comporté comme prévu au cours du premier semestre d’émission.

Une amélioration à court terme de la notation des obligations senior émises par le FCTC-COFINA serait la conséquence: i) d’un comportement extrêmement favorable des créances sous-jacentes, avec un taux de défaut et de non-recouvrement très en-deçà des moyennes historiques; ii) d’une hausse du taux de surdimensionnement ou d’un renforcement du portefeuille de réserve; et/ou iii) de l’introduction de garanties externes dont la qualité de crédit serait supérieure à celle des obligations émises.

Une détérioration de la notation des obligations senior émises par le FCTC-COFINA serait la conséquence: i) d’une crise économique, politique ou sanitaire soudaine et de très grande ampleur dans l’un des deux pays desquels sont issues les créances cédées; ii) d’une détérioration soudaine et sévère de la macroéconomie sous-régionale; ou iii) de la matérialisation des risques opérationnels rendant le recouvrement des créances plus malaisé.

Au total, WARA estime que la probabilité d’occurrence des scénarios défavorables est équivalente à celle des scénarios favorables. La notation des obligations senior émises par le FCTC-COFINA sera soumise à une dernière revue semestrielle par WARA, en mars-avril 2019.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here