La Banque gabonaise de développement perd son agrément

0

La Commission bancaire d’Afrique centrale a décidé, en sa session disciplinaire du 20 septembre à Yaoundé, de retirer l’agrément prudentiel de la Banque gabonaise de développement (BGD) mise sous administration provisoire depuis 2017.

En effet, dans un courrier envoyé le 19 octobre 2018 au président de l’Association professionnelle des établissements de crédit du Gabon, Maurice Christian Ouanzin, le secrétaire général adjoint de la Cobac indique que le régulateur a constaté que le plan de restructuration proposé par l’administrateur provisoire « n’est pas crédible et ne tient pas compte de l’urgence que requiert la situation très critique de cette banque».

Toutefois, Steeve Saurel Legnongo conserve son poste d’administrateur provisoire pour mettre, sous supervision de l’Etat, en place la liquidation de la banque créée en juin 1960.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here