Pas de dévaluation du Franc CFA de l’Afrique Centrale mais

0
La CEMAC invitée à renforcer l’intégration régionale.

A la sortie de la réunion des chefs d’Etat de la Communauté économique de l’Afrique Centrale (CEMAC), tenue le 25 octobre à N’Djamena (Tchad), le sourire, crispé certes,  était de règle. La dévaluation ne figure pas parmi les principales mesures prises en marge de cette rencontre cruciale.

Par contre, l’esprit coercitif de la réunion extraordinaire de décembre 2016, marquée, l’on se rappelle, par une sorte de mise de la Zone CEMAC sous administration provisoire du FMI, n’a pas encore disparu. 


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis