Oragroup lance une OPV sur près de 14 millions d’actions

2

Le groupe bancaire panafricain Oragroup entame son processus d’entrée à la cote de la BRVM, la bourse régionale de la zone UEMOA, avec la cession de près de 14 millions d’actions à compter du 29 octobre prochain.

L’annonce a été faite par le top management du groupe ce 19 octobre au cours d’une conférence de presse. L’offre publique de vente portera sur l’émission de 6,097 millions nouvelles actions par augmentation de capital, et la cession de 7,78 millions actions existantes sur le marché secondaire du 29 octobre au 16 novembre prochain au prix unitaire de 4 100 FCFA l’action.

L’opération va permettre de lever au total 56,92 milliards FCFA (86,7 millions d’euros) sur le marché régional, ce qui va représenter la plus importante introduction à la BRVM depuis sa création en 2008. Et l’admission à la cote de la BRVM est programmée pour février 2019.

Ce sera au final 20% du capital d’Oragroup qui seront à la cote, les actionnaires actuels devant conserver 80% dont un peu plus de 50% pour ECP (Emerging Capital Partners) qui reste l’actionnaire de référence.

Pour Vincent Le Guennou, président du groupe et CEO d’ECP, le marché financier est sollicité pour accompagner le développement du groupe en forte croissance et “amplifier le financement du secteur privé par les voies du marché”.

« Cette augmentation de capital va nous permettre de consolider la croissance du groupe et accompagner son développement , notamment procéder à des investissements dans la banque digitale, saisir les opportunités de croissance dans les pays d’Afrique centrale, (…) et renforcer les fonds propres de certaines filiales », a expliqué Binta Touré Ndoye, directrice générale d’Oragroup.

Oragroup peut en effet se targuer d’être dans une bonne dynamique de croissance. Actif dans 12 pays d’Afrique de l’ouest et du centre, le groupe affichait, fin 2017, un total bilan à 1 794 milliards FCFA (2,72 milliards d’euros) en progression de 42% depuis 2014. Le PNB s’est établi à 108 milliards FCFA (164 millions d’euros), +33%, et le résultat net a atteint 21,97 milliards FCFA (33 millions d’euros) soit une hausse de 45% par an depuis 2014, représentant un bond de 205% sur la période (2014-2018).

Classée meilleure banque régionale en Afrique de l’ouest en 2015 et 2017 lors des African Banker Awards, Oragroup a été note en mai dernier A (long terme) et A2 (court terme) par Bloomfield Investment, attestant de de ses performances et de sa solidité financière.

Co-arrangée par BICI Bourse et Hudson, l’opération pourrait connaître une clôture anticipée en cas de sursouscription, comme c’est souvent le cas lors des introductions à la BRVM.

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    je suis intéressé par l’offre lancé par votre institution. S’il vous plait pour l’achat quelle est la procédure à suivre. Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici