Le mystère s’épaissit depuis l’enlèvement du  tanzanien Mohamed Dewiji, le  plus jeune milliardaire africain, cueilli en plein Dar Es Salam, le 11 octobre dernier aux environs de 5 heures du matin par des hommes cagoulés.  

 

Quatre jours après le rapt, la famille de l’industriel promet 1 milliard de shillings (437 000 dollars) à quiconque disposerait  de nouvelles informations qui mèneraient à son  sauvetage.

Trois lignes téléphoniques ont été ouvertes pour recueillir des informations sur l’enlèvement du propriétaire du groupe MeTL, âgé de 43 ans. La police tanzanienne a interpellé 26 personnes en lien avec le rapt.  Les tanzaniens restent très mobilisés pour cette affaire qui brise partiellement l’image d’un pays paisible et sans histoires. Le   hashtag #bringbackourmo sur Twitter a été retweeté environ 1 400 fois.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here