La BIDC octroie 20 millions de dollars US à la Côte d’Ivoire

0
Le nigérian Bashir Mamman Ifo, Président de la BIDC, a été, tour à tour Responsable des Opérations financières, Directeur du Trésor, Chef du Département des Finances et de l’Administration, vice-Président en charge des Finances à la BIDC. Un exemple rare de promotion interne.

Le Conseil d’administration de la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC)  a accordé 20 millions de dollars US à la Côte d’Ivoire pour la  réhabilitation du système sanitaire du pays.

Le Projet a été approuvé par le Conseil d’administration de la Banque tenu mercredi 08 août à Dakar en prélude à la réunion de ses gouverneurs prévue  ce vendredi dans la capitale sénégalaise. D’après le président de la BIDC, le nigérian Bashir Mamman Ifo, le projet vise à améliorer la santé des femmes et des enfants.

Il est à rappeler que la BIDC intervient dans le financement de projets public et privé dans les secteurs des transports, de l’agriculture, de l’industrie, du tourisme, etc.
La Banque opère  également dans les domaines des infrastructures et équipements de base relatifs au transport, à l’énergie et aux télécommunications, au développement rural, à l’environnement, au secteur social, l’industrie, les services (services financiers, services relatifs aux technologies de l’information, ingénierie, hôtellerie, etc.).

 

Dans le cadre son plan stratégique, la banque prévoit d’injecter dans l’économie régionale 1,32 milliard de dollar (environ 1 042 milliards de FCFA) pour la période 2016-2020. Ces interventions porteront essentiellement sur les projets régionaux structurant d’infrastructures, des secteurs de transports et d’énergie.

Depuis sa création (Fonds de la CEDEAO) en 2003, en remplacement du fonds de la CEDEAO,  jusqu’au 31 décembre 2017, le montant cumulé des interventions de la BIDC en faveur des pays ressort à 1,27 milliard d’UC, soit 1,702 milliard de dollars ou 1 059 milliard de FCFA pour 211 projets dans divers secteurs.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici