Afrique du Sud : Eskom dans le rouge

0
Eskom, une entreprise énergétique sud-africaine, affiche une perte de 2,3 milliards de rands, soit 171 millions de dollars pour le compte de l’exercice budgétaire 2017/2018.
« Les mauvais résultats ont été aggravés par des allégations de corruption, mauvaise gestion, malgouvernance et perte de confiance des investisseurs », a  commenté Phakamani Hadebe, président directeur général de la société qui a communiqué l’information le 23 juillet 2018 lors d’un point de presse.
En effet, Eskom a été impliquée dans des scandales de corruption sous l’ancien président Jacob Zuma, et a évité, de justesse, une crise de liquidités au début de l’année, après que les banques ont cessé les prêts.
La société affirme « être en pourparlers avec le gouvernement dans le but d’examiner les effectifs de l’entreprise à court d’argent afin de stimuler la productivité ». Et de souligner « l‘énormité de la tâche qui incombe au président Cyril Ramaphosa, qui s’est engagé à son redressement ».
À noter  que la compagnie sud-africaine de production et de distribution d’électricité a été fondée depuis 1923 par l’ Electricity Supply Commission.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here