Cameroun : les recettes fiscales de Paul Biya

0

Le Cameroun  compte adopter de nouvelles « mesures fiscales pour l’exercice 2019 ». L’annonce a été faite par le président de la république Paul Biya à travers une note  circulaire adressée au  gouvernement,   parue ce jeudi 21 juin 2018  et relative à la préparation de la Loi de finances.

Selon  la note  circulaire,  «  ces nouvelles mesures sont destinées à promouvoir l’optimisation des ressources non pétrolières. Elles visent  également à instaurer un environnement fiscal favorable au développement des affaires et elles porteront principalement sur la sécurisation de l’assiette fiscale à travers la rationalisation, la maîtrise et le renforcement des régimes fiscaux incitatifs ».

Le chef de l’Etat indique dans le document que « les dispositions à prendre devront toutefois veiller à ne pas mettre en péril les potentialités et les acquis des entreprises en tant que vivier d’emplois, ni obérer leur pleine compétitivité. Elles auront par ailleurs vocation soutenir la consommation des ménages qui sont autant de facteurs de croissance économique ».

« D’une manière générale, la politique budgétaire du Cameroun pour l’exercice 2019 s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la consolidation budgétaire, en vue de permettre la réduction progressive du déficit budgétaire conformément au programme des réformes économiques et financières en cours, les efforts de mobilisation des recettes internes non pétrolières et de rationalisation des dépenses devant se poursuivre »  mentionne la même source .

Enfin , la présidence note que « le budget de l’État pour l’exercice 2019 sera élaboré sur la base d’hypothèses d’un taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) réel de 4,5% dont 4,9 % pour le PIB non pétrolier, un taux d’inflation de 2%, un déficit budgétaire global de 2,0% du PIB et un déficit du compte courant de 1,7% du PIB » .

Il faut savoir que lesdites mesures ont été décidées dans un contexte marqué par le ralentissement de la croissance et des recettes pétrolières.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here