Le Rwanda, troisième Etat à ratifier la ZLEC

0

Après le Ghana et le Kenya, le Rwanda devient le troisième pays à ratifier la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC), informe un communiqué de l’Union africaine (UA).

Selon le document rendu public dimanche 27 mai, le Tchadien Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’organisation, a reçu la veille, la ministre rwandaise des affaires étrangères, Louise Mushikiwabo qui lui a remis les instruments de ratification de l’accord sur la ZLEC, le protocole de libre circulation et le passeport africain.

Toutefois, le Rwanda est le premier pays à ratifier le protocole sur la libre circulation des personnes et le passeport africain.

Le même communiqué indique que M. Faki a félicité le pays « pour cette étape importante, qui illustre encore davantage l’engagement de ses dirigeants envers les objectifs et idéaux de l’UA », invitant « les autres Etats membres ne l’ayant pas encore fait, à prendre les mesures requises pour devenir parties à la fois de la ZLEC et du protocole sur la libre circulation des personnes et le passeport africain ».

Pour rappel, 44 Etats membres ont signé, en mars dernier, la ZLEC lors d’un sommet extraordinaire de l’UA à Kigali. Il faut noter, cependant, que son entrée en vigueur nécessite sa ratification par un minimum de 22 pays.

Initiative de l’organisation panafricaine, la ZLEC devra créer un bloc commercial de 1,2 milliard de personnes avec un PIB combiné de plus de 2 000 milliards de dollars. L’accord engage les pays à supprimer les droits de douane sur 90% des biens et à libéraliser les services.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here