La BAD décaisse 200 millions d’euros au profit de l’agriculture marocaine

0

La Banque africaine de développement a annoncé ce 16 mai l’octroi d’un prêt de 200 millions d’euros, soit 131,2 milliards FCFA, au profit du PADIDFA, le programme d’appui au développement inclusif et durable des filières agricoles du gouvernement marocain.

L’objectif visé par ce financement est d’appuyer la création d’emplois en zone rurale par le développement inclusif de chaînes de valeur agricole. L’enjeu est de passer « d’une logique de production à une logique de transformation avec une plus grande valeur ajoutée » a expliqué Leila Farah Mokaddem, la responsable-pays de la Banque au Maroc.

Renforcer la durabilité des emplois crées dans le secteur agricole par le biais d’une gouvernance verte et une gestion des ressources en eau plus efficaces, tels sont les axes du programme, partie intégrante du Plan agricole Maroc Vert, au centre de cet accord de prêt.

« Ce projet permettra concrètement de porter le niveau des exportations agricoles à 45 milliards de dirhams d’ici 2030 et d’économiser 990 millions m3 d’eau. A horizon 2020, Il est également prévu que le projet mobilise plus de 4 milliards de dirhams d’investissements privés en faveur du secteur agricole pour, in fine, créer des dizaines de milliers d’emplois pour les jeunes et les femmes en milieu rural », a relevé Leila Farah Mokaddem.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here