La Banque Islamique de Développement s’engage contre la cécité dans 12 pays africains

0

En prévision du lancement de la 2e génération (phase) de l’Alliance pour la lutte contre la cécité évitable (AFAB), la Banque islamique de développement (ISDB) et le Fonds de solidarité islamique pour le développement, ISFD, ont organisé une réunion de coordination le 19 -20 mars 2018.

Le lancement officiel de AFAB 2ème Génération a eu lieu en marge de la 43ème Réunion Annuelle du Conseil des Gouverneurs du Groupe IsDB à Tunis, Tunisie, 1-5 avril 2018.

Le Sous-Secrétaire d’Etat à la Santé de la République de Turquie, H.E. Le professeur Eyup Gumu, a prononcé un discours lors de l’ouverture de la réunion de coordination de l’AFAB à Istanbul, auquel ont participé 32 organisations internationales, gouvernementales et non gouvernementales, en présence de nombreux ophtalmologistes d’élite de la République de Turquie.

Dans son discours, H.E. Le professeur Eyup Gumus a exprimé son soutien à la 2e génération de l’Alliance pour la lutte contre la cécité évitable (AFAB) dans 12 pays africains, tous membres du Groupe de la Banque islamique de développement; Burkina Faso, Tchad, Cameroun, Côte d’Ivoire, Djibouti, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie, Mali, Mozambique, Niger et Togo.

La Turquie s’engage à participer à l’AFAB 2ème Génération en réalisant un million d’opérations de la cataracte dans les cinq prochaines années qui relèvent de la “Reverse Linkage Initiative” de la BID – Turquie, un programme axé sur la coopération Sud-Sud.

Le Dr Waleed Al Wohaib, Directeur Général du FSID, a commenté la raison pour laquelle la deuxième génération de l’AFAB a été lancée: «Environ 33 millions de personnes en Afrique souffrent de déficience visuelle, tandis que près de 75% ces cas peuvent être prévenus ou traités, en particulier ceux liés à la cataracte. ”
Ailleurs dans son discours, le Dr Walid Al Wohaib a qualifié AFAB de grand succès en faisant de la coopération Sud-Sud une réalité qui, grâce à sa première génération, a permis de dépister et de traiter les yeux de plus de 244 000 personnes et d’assurer la fourniture de matériel médical dans 8 pays africains, à savoir le Bénin, le Cameroun, le Burkina Faso, le Tchad, Djibouti, la Guinée, le Mali et le Niger.
«Au cours de la 1ère génération de l’Alliance, l’ISFD et ses partenaires ont réussi à rétablir la vue de plus de 49 000 aveugles de différents groupes d’âge», a expliqué le Dr Walid Al Wohaib, Directeur général de l’ISFD.

Le directeur général du FSID a également déclaré qu’il s’attendait à ce que les objectifs de la deuxième génération de l’AFAB (2018-2022) soient multipliés par dix, compte tenu des récentes annonces faites par H.E. Sous-secrétaire du Ministère de la Santé-Turquie et Dr. Abdullah Smit de Direct Aid, de l’Etat du Koweït, lors de la cérémonie d’ouverture.

De nombreuses autres annonces devraient émaner de partenaires d’Azerbaïdjan, d’Autriche, de BADEA, du Brésil, d’Égypte, du Koweït, de Malaisie, du Mali, du Maroc, de Libye, de Palestine, du Qatar, d’Arabie Saoudite, de Tunisie et des EAU.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here