Burkina Faso : l’AFD et le Royaume-Uni accordent 28 millions d’euros pour la transformation des produits agricoles

0

La convention de financement d’un montant de 28 millions d’euros, soit environ 18 milliards 340 millions de F CFA a été paraphée ce week-end à Ouagadougou par la Ministre Burkinabé de l’Economie, des Finances et du Développement, Madame Hadizatou Rosine Coulibaly et Jean Lamy l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne.

Ce montant destiné à soutenir le projet de développement de la Valeur ajoutée des filières agricoles (VAFA) permettra, selon les officiels burkinabé, d’apporter une valeur ajoutée aux filières agricoles «Ce financement permettra de mettre à la disposition de notre pays des ressources financières en vue de relever des défis dans les secteurs de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, et de l’agriculture durable», a indiqué Rosine Coulibaly.


Du côté du diplomate européen, l’enjeu de cette assistance financière consiste en la modernisation de l’agriculture « le projet VAFA permettra de développer un environnement économique et technique autour des filières agricoles favorables à l’augmentation des échanges et du commerce, notamment dans les domaines du droit des affaires, de la réglementation concernant les normes et la sûreté alimentaire, les ‘’produits de niche’’, ainsi que du cadre juridique de l’agriculture contractuelle » a décliné Jean Lamy.

Les deux parties se sont félicitées, à titre d’exemple,  de l’accès du miel du Burkina Faso, à l’instar de deux autres pays africains, au marché unique européen de 500 millions d’euros, grâce à son label qualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici