Côte d’Ivoire : plus de 1 000 milliards FCFA investis par la France dans le cadre du C2D

0

La Côte d’Ivoire bénéficie d’un portefeuille de projets de 1 151,25 milliards FCFA (soit 1,75 milliard d’euros) depuis 2012 dans le cadre du C2D, le contrat désendettement et développement, a indiqué ce mercredi le gouvernement ivoirien. Il s’agit d’un mécanisme de reconversion de la dette française qui, une fois remboursée, est réinvestie au bénéfice de projets et programmes de développement.

La revue sectorielle des projets du C2D tenue début mars dernier a relevé que Abidjan a « honoré toutes les échéances de remboursement de sa dette ».

Le 1er C2D (2012-2015) a porté sur des projets d’un montant de 413,25 milliards FCFA qui « sont achevés pour la plupart ». Le second, qui court sur la période 2015-2017 pour 738 milliards de francs concerne « nombreux projets de grande envergure (qui) sont à la phase de lancement ou de démarrage ».

Par ailleurs, informe le gouvernement, un troisième C2D est en préparation pour une enveloppe de près de 749 milliards FCFA et devrait solder le programme C2D dont le montant global est de 1 900 milliards FCFA, soit environ 2,9 milliards d’euros.

Pour rappel, le C2D est un mécanisme additionnel de remise de la dette dans le sillage de l’initiative PPTE dont la Côte d’Ivoire a atteint le point d’achèvement en 2012. Différents secteurs bénéficient de ces financements : l’éducation et l’emploi, la santé, l’agriculture, le développement rural et l’environnement, le développement urbain, l’eau et l’assainissement, les infrastructures routières et la justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here