Barclays Ghana enregistre un bénéfice record

0

Barclays Bank Ghana Limited annonce une augmentation de 30% de ses bénéfices avant impôts pour atteindre un niveau record de 550 millions de cédis ghanéens (124 millions de dollars), au titre de ses résultats financiers annuels 2017.

La banque, qui prendra bientôt le nom d’Absa, suite à la décision de Barclays plc de réduire sa participation majoritaire dans Barclays Africa, a enregistré une augmentation de plus de 24% de ses revenus totaux, ce qui donne un rendement de 42% sur les capitaux propres moyens.

Les coûts d’exploitation ont augmenté de 12,7%, avec des niveaux d’inflation inférieurs à la moyenne et témoignent d’un engagement à poursuivre des opérations bancaires efficaces et rentables pour ses clients. Le coefficient d’exploitation s’est lui amélioré, passant de 39,7% en 2016 à 36%, l’un des plus bas du secteur.

En termes de performance du bilan, le portefeuille de prêts bruts à la clientèle de la banque a progressé de 18% à 2,27 milliards de cédis ghanéens (512 millions de dollars) alors que les dépôts ont augmenté de 11% à 3,2 milliards de cédis ghanéens (722 millions de dollars). Le total de l’actif s’élevait à 5,95 milliards de cédis ghanéens (1,34 milliard de dollars) à la fin de l’année 2017, ce qui représente une croissance de 13% par rapport à l’année précédente.

En outre, le total des fonds propres a grimpé de 33% à 1,05 milliard de cédis ghanéens (236 millions de dollars).

La banque a fait preuve d’une solide position de liquidité et d’un ratio de solvabilité élevé de 20,45%, bien supérieur au seuil réglementaire de 10%.

Barclays a

Barclays Ghana enregistre un bénéfice record

Barclays Bank Ghana Limited annonce une augmentation de 30% de ses bénéfices avant impôts pour atteindre un niveau record de 550 millions de cédis ghanéens (124 millions de dollars), au titre de ses résultats financiers annuels 2017.

La banque, qui prendra bientôt le nom d’Absa, suite à la décision de Barclays plc de réduire sa participation majoritaire dans Barclays Africa, a enregistré une augmentation de plus de 24% de ses revenus totaux, ce qui donne un rendement de 42% sur les capitaux propres moyens.

Les coûts d’exploitation ont augmenté de 12,7%, avec des niveaux d’inflation inférieurs à la moyenne et témoignent d’un engagement à poursuivre des opérations bancaires efficaces et rentables pour ses clients. Le coefficient d’exploitation s’est lui amélioré, passant de 39,7% en 2016 à 36%, l’un des plus bas du secteur.

En termes de performance du bilan, le portefeuille de prêts bruts à la clientèle de la banque a progressé de 18% à 2,27 milliards de cédis ghanéens (512 millions de dollars) alors que les dépôts ont augmenté de 11% à 3,2 milliards de cédis ghanéens (722 millions de dollars). Le total de l’actif s’élevait à 5,95 milliards de cédis ghanéens (1,34 milliard de dollars) à la fin de l’année 2017, ce qui représente une croissance de 13% par rapport à l’année précédente.

En outre, le total des fonds propres a grimpé de 33% à 1,05 milliard de cédis ghanéens (236 millions de dollars).

La banque a fait preuve d’une solide position de liquidité et d’un ratio de solvabilité élevé de 20,45%, bien supérieur au seuil réglementaire de 10%.

Barclays a contribué à hauteur de 164 millions de cédis ghanéens (37 millions de dollars)  aux revenus du Ghana grâce à l’impôt sur les sociétés, en plus des autres impôts directs et indirects, y compris les taxes payées par plus de 2000 personnes auxquelles la banque fournit directement et indirectement des emplois.

contribué à hauteur de 164 millions de cédis ghanéens (37 millions de dollars)  aux revenus du Ghana grâce à l’impôt sur les sociétés, en plus des autres impôts directs et indirects, y compris les taxes payées par plus de 2000 personnes auxquelles la banque fournit directement et indirectement des emplois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here