Entrée en bourse : 10 PME accèdent au programme Elite BRVM Lounge

0
Une première cohorte de 10 PME va prendre part au programme ELITE BRVM Lounge

10 PME de l’UEMOA ont décroché leur ticket pour prendre part à la première cohorte du programme Elite BRVM Lounge, un programme international visant à les préparer à faire leur entrée sur la place boursière de la BRVM.

Présentée ce 19 mars, ces entreprises originaires du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Togo ont toutes en commun de cumuler les performances financières, d’avoir un fort potentiel de développement et de rechercher des ressources pour poursuivre leur expansion et/ou leur diversification.

« la bourse, pour moi, c’était la lune »

Le programme arrive à un moment où ces PME en pleine croissance se battait pour trouver des financements afin soutenir leurs projets de développement. « Tous les critères de bonne gouvernance, nous les avons, mais c’est l’argent qui nous manquait » a expliqué Marie Diangoye Konaté, PDG de PKL, une success story ivoirienne créée en 1994 avec un capital de 400 000 FCFA (600 euros) et qui brasse aujourd’hui plus d’un milliard de francs de chiffre d’affaires. Et pour ces entreprises, la bourse paraissait inenvisageable : « la bourse, pour moi, c’était la lune » a-t-elle confiée avec émotion.

Des propos qui résument la situation de ces 10 PME qui brassent des centaines de millions de francs CFA de profits (une moyenne de 800 millions FCFA, soit 1,22 million d’euros), sans pour autant avoir les faveurs du système bancaire, et qui espèrent suivre les sillons tracés par « le groupe Dangote qui n’était qu’une petite entreprise il y a quarante ans », a rappelé Jean-Luc Konan, le patron du groupe Cofina.

Pour la BRVM qui a lancé en fin d’année son troisième compartiment dédiée aux PME, l’enjeu est d’offrir à cette catégorie l’accès aux opportunités du marché, notamment « accéder à des ressources longues, renforcer leur notoriété (…) et changer de dimension », a indiqué Edoh Kossi Amenounvé, directeur général de la place boursière.

Les PME admises au programme vont « devenir des champions avec lesquels il faut compter dans les années à venir à l’échelle continental », selon Edoh Kossi Amenounvé, le DG de la BRVMte

Deux années de  d’accompagnement

Durant deux années, ces entreprises vont bénéficier de séances de coaching animées par des cabinets de renom : Deloitte, PWC et Mazars, ainsi que Attijariwafa Finance Corp. Une période au terme de laquelle elles pourront décrocher la certification « Elite », un label reconnu à l’échelle mondial qui va renforcer leur visibilité et leur notoriété auprès des investisseurs internationaux. Un “gros” coup de pouce avant leur entrée en bourse avec l’ambition de « devenir des champions avec lesquels il faut compter dans les années à venir à l’échelle continental », affiche avec conviction Kossi Amenounvé.

Pour cette première cohorte, le programme est financé par un appui de la BAD et de la SFI (Société financière internationale). Une seconde cohorte fera son entrée au programme en septembre prochain.

Lancé en 2012 par la London Stock Exchange, Elite est un programme international implémenté dans 25 pays en Europe, en Asie et en Afrique avec un portefeuille de 600 entreprises. Sur le continent, après la Bourse de Casablanca, la BRVM est la seconde place à accueillir le programme sous la dénomination Élite BRVM Lounge, en partenariat avec Londres et Casablanca.

• Liste des PME participant au programme Elite BRVM Lounge

Benin : AGETIP (BTP), Imprimerie TUNDE (imprimerie, emballage)
Burkina Faso : Dafani SA (agro-alimentaire)
Côte d’Ivoire : groupe Cofina (finance), HyperAcess Systems (TIC), IDT (Mata Holding, distribution de tabac), Petro Ivoire (distribution de produits pétroliers et gaz), PKL (agro-alimentaire)
Mali : Azalaï Hôtels (hôtellerie)
Togo : Sodigaz (Distribution de gaz)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here