L’Egypte à la recherche de 4,6 milliards de dollars à travers un programme de privatisation

0

L’Egypte a annoncé dimanche 18 mars la vente prochaine de ses actions dans 23 entreprises publiques. Objectif visé par le pays, lever 4,6 milliards de dollars (80 milliards de livres égyptiennes) par le biais d’offres minoritaires sur la bourse du Caire.

Une action censée relancer les finances publiques et attirer plus d’investisseurs à la bourse du Caire. La vente concernera des participations allant de 15 à 30% dans les deux ans à venir, note le ministère des Finances dans un communiqué

Figurent parmi elles, des entreprises du secteur bancaire, pétrolier et immobilier, notamment la Banque du Caire, l’une des plus grandes banques du pays, les grandes compagnies pétrolières Middle East Oil Refining (MIDOR) et Engineering for Petroleum and Process Industries (ENPPI), ainsi que Misr Insurance Company.

Selon le ministre des Finances, Amr El Garhy, la première vente de participations aura lieu dans un délai de deux à trois mois, sans préciser la compagnie concernée.

C’est en 2005 qu’a eu lieu la dernière cotation en bourse d’entreprises publiques, lorsque des actions de Telecom Egypt et des compagnies pétrolières Sidi Kerir Petrochemicals et AMOC ont été émises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here