BIM-Mali, un cadeau empoisonné pour Mohamed El Ghazi

0
Mohamed El Ghazi

L’information  est passée quasi-inaperçue. Le récent limogeage de Hassan Oustani de la Banque Internationale pour le Mali (BIM), filiale d’Attijariwafa Bank, et son remplacement, en catimini, par Mohamed El Ghazi, suffira-t-il à tirer cette banque des abysses?


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis