BRVM : la bourse en ligne opérationnelle en 2018

4

La BRVM va enregistrer une autre avancée technologique cette année avec la mise en place de la bourse en ligne. L’idée, selon le directeur général Kossi Amenounve – qui s’exprimait à la faveur de la présentation du bilan du marché boursier ce 17 janvier – est de permettre aux investisseurs de procéder à des opérations « en temps réel » directement « via leur smartphone ou leur ordinateur ».

Les investisseurs pourront ainsi faire l’économie de la procédure « manuelle » actuelle qui passe par la saisie de la société d’Intermédiation qui, elle, se charge par la suite de passer des ordres au nom de son client.

Le dispositif va permettre la transmission automatisée des ordres d’achat ou de vente via une plateforme, la SGI n’intervenant qu’à travers un interface chargé de faire automatiquement les vérifications nécessaires au niveau des comptes titres des donneurs d’ordres.

« En l’espace de quelques secondes, l’investisseur pourra conclure son opération et donc saisir les opportunités que présentent le marché à un instant T » a indiqué Kossi Amenounve.

Au-delà des investisseurs institutionnels, cette évolution va permettre aux particuliers et boursicoteurs d’avoir une gestion plus active de leur portefeuille et contribuer à construire une véritable culture boursière dans la zone UEMOA.

4 Commentaires

  1. Cette nouveaute sera ingenieuse pour tous les investisseurs et subsidiairement pour les traders des societes de gestion et d’intermediation car tout le monde gagnera en temps par cette optimisation.Aussi,les investisseurs feront l’economie de toutes ces tractations presentes pour passer ou donner un ordre d’achat/vente.Le monde evolue et les TIC restent un moyen pour faciliter notre mode de vie aujourd’hui.Bravo aux initiateurs et bienvenue la concurrence entre les SGI qui auront du boulot pour optimiser en un temps record la demande de l’investisseur via les cables qui seront installes.

  2. Belle initiative. Mais nous voulons les “margin” des prets contre le portefeuille pour pouvoir acheter d’autres actions avant que l’investisseur n’ait de l’espece disponible.
    Aussi, que les especes mobilisees aupres de l’intermediaire/SGI nous generent des interets, ne serait-ce 1%.

    Merci

  3. Je suis vraiment comblé par cette excellente nouvelle !!
    Voici le commentaire que j’avais rédigé à ce propos, dès l’ouverture à la BRVM, fin décembre 2017, du compartiment dédié aux PME :

    Siriki 23 décembre, 2017 at 11:36
    La véritable révolution au sein de la BRVM aura lieu, le jour où les sociétés de téléphonie mobile à travers le mobile banking (Orange money, Moov money, MTN money…), lanceront officiellement leurs propres SGI !!
    Alors, le citoyen lambda, assis dans son fauteuil chez lui à la maison, pourra investir facilement à la bourse régionale d’Afrique de l’Ouest, en achetant et en vendant des actions, des obligations…, à l’aide de son simple téléphone portable, comme il le fait actuellement pour payer ses factures d’eau et d’électricité, Etc !!
    Quant au processus d’intégration des bourses de la CEDEAO, il serait plus simple et surtout plus judicieux pour la BRVM, de commencer par ouvrir des antennes de cette bourse régionale à Conakry, Monrovia et Banjul ; avant même de songer à fusionner avec les bourses de Freetown et d’Accra !! Merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici