Le Congo veut adhérer à l’OPEP

0

La République du Congo a fait part, mardi 16 janvier 2018, son souhait d’adhérer à l’Organisation des pays producteurs été exportateurs de pétrole (OPEP).

Selon un communiqué signé du ministre d’Etat, directeur de cabinet du chef de l’Etat « ce désir d’adhésion imminente du Congo à l’OPEP traduit la volonté du président Sassou, de placer son pays au rang des leaders mondiaux, porteurs de propositions dans les négociations internationales ».

A travers cette démarche, poursuit le communiqué, le Congo entend se donner les moyens de prendre sa place dans la définition des politiques et la prise en charge de décisions au sein de l’OPEP.

Quatrième producteur d’or noir en Afrique subsaharienne, le Congo veut porter cette année sa production pétrolière à 300.000 barils par jour.

A ce rythme de 300.000 barils par jour, selon des prévisions du ministère congolais des Hydrocarbures, le pays prévoit une production annuelle de 117 millions de barils.

Avec une production de 117 millions de barils, le Congo prévoit de réaliser des recettes de 749 milliards de francs CFA, soit une augmentation de près de 357 milliards de francs CFA par rapport aux recettes récoltées au cours de l’année dernière, d’un montant de 391 milliards de francs CFA.

Les ressources provenant du pétrole représentent environ les 2/3 du PIB du Congo, 75% des recettes publiques et 90% des recettes d’exportation, indique-t-on de sources officielles.

Il faut noter que l’économie congolaise subit depuis 2014 une crise économique et financière causée par la baisse des cours du pétrole.

Pour rappel , Fondée en 1960, l’OPEP rassemble 14 pays qui, comme son nom l’indique, exportent du pétrole. Elle vise principalement à réguler le cours du brut en coordonnant notamment la production de ses membres autour d’un niveau total de 30 à 40 millions de barils par jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here