Algérie: tour de vis présidentiel sur les dossiers de privatisation

0
Président de l'Algérie depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika est recordman en la matière.

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, aurait décidé par instruction de soumettre tout projet d’ouverture de capital ou de cession d’actifs publics à son accord.  

Un tour de vis qui, rapportent  les sites TSA et Desk, intervient au lendemain  de la réunion du Conseil des participations de l’État (CPE), en fin de semaine passée, sur les privatisations.

En réaction, le FLN, parti au pouvoir, a exprimé ce lundi « sa satisfaction » « après l’instruction du président de la République sur les privatisations », indique un communiqué du parti rendu public. « Le FLN note avec soulagement, fierté et orgueil la décision du président et salue une décision souveraine et ferme qui prouve encore une fois la politique sage du fils du peuple auquel il souhaite réussite et bonne santé », écrit-il selon Desk.ma.

 

Cette décision montre que la vision politique de la souveraineté qui constitue le substrat de la politique économique algérienne est toujours de mise en dépit des aléas de la conjoncture.  Les investisseurs directs étrangers apprécieront.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here