À la suite de Hershey, le groupe chocolatier Mars s’engage dans le cacao ivoirien

0

gouvernement ivoirien a présenté ce 10 janvier une série d’engagements pris par le groupe chocolatier américain Mars à la faveur d’une mission du ministre ivoirien de l’Agriculture aux États-Unis le 20 décembre dernier.

Le groupe va financer les études relatives à la création d’une académie mondiale du cacao en Côte d’Ivoire. La création de cet institut supérieur avait fait l’objet d’une annonce en octobre 2016 par le ministre ivoirien en charge de l’Agriculture. L’objectif visé est de mettre en place « un centre d’excellence » dédié au cacao et « reposant sur une étroite association entre la recherche et l’innovation, la production, la commercialisation, les secteurs privés agro-alimentaire et financier » avait alors indiqué Sangafowa Coulibaly.

Également, le groupe américain s’est engagé à augmenter le volume de ses achats locaux en produits semi-fini de cacao et à soutenir ir l’installation de nouvelles unités de transformation. Mars rejoint son compatriote Hershey’s qui avait pris le même engagement le 19 décembre. Et pour le gouvernement ivoirien, il s’agit d’une belle avancée dans son ambition de porter le taux de transformation (première transformation) de sa production de cacao de 35 à 50% d’ici deux ans.

Par ailleurs, un chronogramme de mise en œuvre du mémorandum d’entente signé le 29 mars dernier à Abidjan a été adopté. Ce cadre de coopération porte sur un investissement de 180 millions de dollars de Mars destiné notamment à la lutte contre le Swollen Shoot (maladie du cacao), à l’amélioration de la productivité et à la durabilité de la production cacaoyère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here