Mali: IBK nomme son cinquième premier ministre en cinq ans

0
Soumeyla Boubèye Maiga est le cinquième premier ministre du président IBK en cinq ans.

Le premier ministre malien a démissionné le 29 décembre à la surprise générale et remplacé 24 heures plus tard par Soumeylou Boubèye Maiga.

 

L’ancien ministre de La Défense, qui avait démissionné en mai 2014, au lendemain des événements tragiques de Kidal (qui pousseront le premier ministre Moussa Mara à jeter l’éponge) revient au devant de la scène auprès d’un président qui enregistre depuis quelques temps des défections en série.

Élu en 2013 pour cinq  ans, le président Ibrahima Boubacar Keita dit IBK a consommé quatre premiers ministres en quatre ans. Abdoulaye Idrissa Maïga était en effet le quatrième premier ministre du président Keïta, après Oumar Tatam Ly (septembre 2013-mars 2014), Moussa Mara (avril 2014-janvier 2015) et Modibo Keïta (janvier 2015-avril 2017). La forte instabilité à la primature a compliqué la mise en œuvre des programmes de développement pour lesquels IBK avait été porté au pouvoir.
A 7 mois des élections présidentielles, l’homme fort du palais de Koulouba opère un énième changement destiné selon les observateurs à faire place nette pour un gouvernement «électoral».

Le premier ministre démissionnaire, vice-président du parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM), est originaire de Gao, principale ville du nord du pays. Ingénieur de formation, il fut le directeur de campagne de M. Keïta lors de l’élection présidentielle de 2013.
Le nouveau premier ministre a notamment servi comme chef des services de renseignements, ministre des Affaires étrangères et secrétaire général de la présidence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here