Nagoum Yamassoum, nouveau président de la COSUMAF

1
Nagoum Yamassoum

Le tchadien Nagoum Yamassoum, 63 ans,  succède à l’équato-guinéen Rafael Tung Nsue à la présidence de la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF).  La cérémonie de passation de service s’est déroulée le 15 décembre 2017 à la salle de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) à Libreville (Gabon).

Avant d’accéder à cette fonction, Nagoum Yamassoum a occupé plusieurs postes de responsabilités dans la haute administration au Tchad de 1990 à 2017.

 

Titulaire d’un Doctorat en Sciences Politiques, il est  diplômé en Diplomatie et Administration des Organisations Internationales, en Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion. Il commence sa vie professionnelle comme Sous-Préfet avant d’intégrer la haute administration au Ministère du Plan et de la Coopération. Il devient ensuite Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion pendant deux ans. Ses compétences sont sollicitées tour à tour au Gouvernement et à la Présidence de la République. Après plusieurs portefeuilles ministériels, le Chef de l’Etat lui confie le siège du Premier Ministre de la République du Tchad de 1999 à 2002. Son parcours le conduit du Cabinet Civil au Secrétariat Général de la Présidence de la République Tchadienne. A deux reprises, la Présidence du Conseil Constitutionnel lui est confiée.

 

En marge de ses responsabilités administratives, M. Nagoum YAMASSOUM, a été Secrétaire Général du Mouvement Patriotique du Salut (MPS). Il est auteur de plusieurs publications et travaux scientifiques. Le nouveau Président de la COSUMAF a occupé plusieurs fois le fauteuil de Président du Conseil d’administration de plusieurs sociétés dont la dernière est la Société des Hydrocarbures du Tchad (SHT). Il est aussi Chargé de Cours à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et de Gestion de l’Université de N’Djamena

 

Cet homme marié et père de deux enfants est Officier de l’Ordre National du Tchad et Commandeur de l’Ordre National de Taiwan.

 

Fort de ce riche parcours professionnel, il bénéficie de la reconnaissance des hautes autorités de son pays, notamment du Président Idriss DEBY ITNO, qui propose sa candidature auprès des chefs d’États de la CEMAC. Ils l’acceptent le 31 Octobre 2017. Ainsi devient-il le troisième Président de la COSUMAF

 

Pour rappel, le  Président de la COSUMAF est désigné par la Conférence des Chefs d’Etat de la CEMAC pour un mandat de Cinq ans non renouvelable.

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Monsieur YAMASSOUM,
    Je vous présente mes plus sincères félicitations et vous adresse tous mes voeux les meilleurs dans vos nouvelles fonctions.
    Bien amicalement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here