Le Zimbabwe signe son premier accord de prêt de « l’après Mugabe »

0

Le Zimbabwe a signé mercredi 6 décembre un accord de prêt de 153 millions de dollars avec la Chine pour financer la rénovation de l’aéroport international de Harare afin d’attirer les investisseurs et les touristes.
“Ce projet (aéroport) et le budget que nous présentons demain montreront que nous sommes sérieux dans la réorganisation de notre économie …”, a déclaré le ministre des Finances, Patrick Chinamasa, après la signature de l’accord avec l’ambassadeur chinois Huang Ping.
Le prêt pour la rénovation de l’aéroport Robert Gabriel Mugabe est payable en 20 ans avec des taux d’intérêt de 2% par an et une période de grâce de sept ans. Les deux autres accords portent sur des subventions d’un montant de 400 millions de yuans pour un nouveau bâtiment du Parlement et pour l’agrandissement d’un centre de calcul à l’Université du Zimbabwe.
Avec cet accord, le premier depuis la chute de Robert Mugabe annonce « un retour dans les affaires pour renforcer la capacité d’honorer nos obligations non seulement envers la Chine mais aussi envers nos créanciers internationaux” » a commenté M. Chinamasa.
L’Ambassadeur Huang Ping a déclaré que les Chinois sont fiers de s’associer au Zimbabwe à ce stade socio-économique crucial. « C’est pour moi un grand honneur de venir signer cet accord au nom de mon gouvernement avec l’honorable ministre Chinamasa, représentant du gouvernement de la République du Zimbabwe, à ce stade du développement socio-économique du Zimbabwe ».
L’une des tâches les plus pressantes du nouveau président Mnangagwa consistera à redorer les relations avec les donateurs et autres partenaires et à conclure un accord pour rembourser les arriérés de 1,8 milliard de dollars du Zimbabwe à la Banque mondiale et à la Banque africaine de développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here